Tutos et matériel pour fabriquer ses masques maison

Un grand nombre de ressources / tutos / vidéos ont été créés par la communauté des couturières professionnelles et amateures ces dernières semaines.
Je me contente donc de faire un petit rappel en partageant les bonnes adresses et tutoriels pour fabriquer des masques lavables et réutilisables : dits USN, à Usage Non Sanitaire.

Tutoriels

Pour rappel les masques à couture verticale, initialement proposés par le CHU de Grenoble ont été déclaré insuffisants en termes de protection. Le passage de l’aiguille créant des trous dans le tissus, on comprendra assez facilement pourquoi ce n’est pas une bonne idée d’avoir une ligne de couture passant par le nez et la bouche.

L’AFNOR à par la suite proposé deux modèles : un masque à pli, et un masque à bec de canard. Le masque à pli de l’AFNOR est le modèle le plus simple et rapide a exécuter. Et au bout du 15ème masque, on commence à voir l’intérêt d’un modèle qui puisse être fait à la chaîne et sans réfléchir….

Je mentionne aussi les masques trois plis, proposés par la maison Victor. Ils correspondent bien aux spécifications de l’AFNOR (qu’on pourrait résumer grossièrement comme suit : deux épaisseur de tissus, enveloppant le visage, sans couture au niveau du nez et de la bouche) mais ils sont plus long à faire, avec des pièces quasi similaires mais pas tout à fait. Ce qui fait qu’on passe son temps à vérifier qu’on a bien pris la pièce dans le bon sens. Bref c’est bien, mais ceux de l’AFNOR sont mieux.
Même s’ils sont un peu moches avec les surfilages à l’extérieur. En fait, on s’en fout, on veut juste aller vite !

Bref :
L’AFNOR c’est ici. Et c’est expliqué comme un document technique. Donc on ne comprend rien pas grand chose, à moins d’avoir fait un CAP couture…
Je vous conseille plutôt le super tuto de l’atelier des gourdes qui vulgarise tout ça et propose une amélioration avec une barrette métallique au niveau du nez pour bien plaquer le visage (++ pour ceux qui portent des lunettes).
Vous pouvez, si vous voulez laisser une ouverture en bas pour glisser un filtre, mais … avec le bon tissu il semblerait que ça ne soit pas nécessaire.

On trouve d’autre recommandations, dans d’autres pays, par d’autres organismes etc … Avec des matériaux tels que des sacs d’aspirateur.
Chaque solution a sûrement ses avantages et ses inconvénients. Mais par soucis de clarté, j’ai choisi de me concentrer uniquement sur les sources recommandées par les autorités Françaises. Libre à vous de continuer vos recherches ! : )

Du bon usage du masque

Attention, le masque ne doit pas être porté plus de 4 heures de suite, et être lavé entre chaque usage à 60°, pendant minimum 30 minutes. Il faut également faire attention à ne pas le toucher quand on le porte.
Voici une petite vidéo faite par une pharmacienne, pour bien comprendre comment utiliser son masque : https://www.youtube.com/watch?v=wCgUqSEqQdY

Le tissu

Pour coudre vos masques il vous faudra du tissu tissé serré, avec des fils fins, en coton, qui puisse être lavé à 60° en machine.
La popeline de coton semble être le meilleure candidat.Vous pouvez en acheter :

  • Chez Cousu Bio, en version GOTS (bio) avec de joli motifs
  • Chez Amandine Cha, toujours en bio. Bonus : Ils sont en passe de faire évaluer et approuver leur tissus.
  • Si vous en faites beaucoup, le bio risque que chiffrer très vite, donc vous pouvez aussi aller chez n’importe quel vendeur de tissu en ligne, en version oeko-tex (pas bio, mais absence de substance nocives dans le produit fini). Comme ici chez madeintissus .
  • Dans les magasins près de chez vous, mais il faut s’attendre à faire la queue !!

Les élastiques

Ils se trouvent sur les sites cités plus haut, dans la rubrique mercerie > élastiques. Mais pour l’instant tout le monde semble être en rupture. J’en ai commandé chez A&A Patron, et la référence n’est plus affichée sur leur site.
Sinon, vous pouvez utiliser du biais, du ruban, des lacets … le tout c’est que ça passe à 60° en machine.

Le point de vue d’une industrielle

Voici un article qui permet d’apercevoir l’envers du décors de la fabrication à grande échelle de masques UNS : https://blog-amandinecha.com/des-masques-face-a-lurgence/
Entre autre pourquoi c’est si long (parce que l’évaluation des prototypes prend du temps, parce que l’administration fonctionne sur des temps long…)
Et il y a également un petit rappel sur l’équilibre à trouver entre solidarité et juste rémunération du travail pour les couturières et les entreprises du secteur textile français (qui ont déjà bien du mal a vivre correctement quand tout se fait à l’autre bout du monde, sans aucun respect des droits humains.)

Et si je n’ai pas de machine a coudre ?

  • Les pharmacies, et grandes surfaces proposent des masques UNS depuis quelques jours.
  • Certaines mairies prévoient des distributions gratuites.
  • Des plateformes de mise en relation entre couturières bénévoles et le public existent. Via l’AFNOR, ou au niveau local comme ici pour les Nantais.
  • Les couturier.e.s et retoucheries proposerons sans doute des masques à leur réouverture.
  • Jetez également un oeil à Etsy, les masques sont en première page.

Crédit photo visuals on Unsplash.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s